Par arrêté ministériel en date du 4 novembre 2020, le niveau d’alerte du département du Calvados passe de « modéré » à « élevé ».


Conformément à l’arrêté ministériel du 16 mars 2016, ceci implique donc que :

- Tout détenteur de plus de 1000 oiseaux doit surveiller quotidiennement la mortalité, la consommation d’eau et d’aliments, le taux de ponte et appeler immédiatement son vétérinaire sanitaire en cas :

    • De mortalité de plus de 4% (2 % en palmipèdes) sur une journée ou sur 2 jours cumulés,

    • De baisse de consommation d’eau ou d’aliment de plus de 50% sur une journée, ou de plus de 25% par jours sur 3 jours consécutifs,

    • De chute de ponte de plus de 15% sur une journée ou de plus de 5% par jour sur 3 jours cumulés.

- Tout détenteur (professionnel ou non) doit mettre en place des mesures de bio-sécurité renforcées, telles que prévues dans l’arrêté du 8 février 2016 : Ceci implique la claustration ou la mise sous filet des volailles, la limitation des parcours, et la protection de l’alimentation des volailles vis-à-vis des oiseaux sauvages.

Clairement, les oiseaux sauvages ne doivent pas avoir accès à l’alimentation ni à l’eau des volailles domestiques.

Pour la chasse au gibier d’eau (gabions par exemple), le transport et l’utilisation de canards appelant est interdite.

Les compétitions de pigeons voyageurs sont interdites.

Le transport et le lâcher de gibiers à plume sont interdits. 

Surveillance de la mortalité des oiseaux sauvages, toute personne trouvant :

-  3 oiseaux morts (ou plus) au même endroit

- ou 2 canards morts (ou plus) au même endroit

- ou un cygne mort (ou plus)

est invitée à signaler sa decouverte immédiatement à la DDPP ( OFB : 02.31.77.64.01)

 

PDFArrêté du 04 Novembre 2020

PDFArrêté ministériel du 16 mars 2016