La section apicole du GDS Calvados avec le soutien du département propose de mettre en avant la qualité sanitaire des ruchers du Calvados, à travers la mise en place d'une charte. C'est la première fois en Normandie, qu'un GDS met en place une Charte sanitaire Apicole.

Le but est de valoriser les apiculteurs ayant de bonnes pratiques sanitaires et de traitements et les essaims de productions locales sains. 

 Tout apiculteur peut demander à être charté à condition:

- d'être à jour de sa déclaration annuelle obligatoire,
- de posséder un numéro SIRET et/ou un numéro d’apiculteur,
- d'être Adhérent au GDS et au PSE.

Un apiculteur signataire de la charte s’engage :

- A respecter la version en vigueur de la charte,
- A Tenir son registre d’élevage à jour,
- A réaliser des visites régulières sur ses ruches et en noter les dates et conclusions dans le registre,
- A mettre en place de bonnes pratiques apicoles tel que, le renouvellement des cadres, l’entretien du rucher et le non nourrissement au miel,
- A noter toutes ses observations,
- A appliquer le protocole de traitement contre la Varroose (avec des médicaments possédant une autorisation de mise sur le marché (AMM)) choisi par lui dans le PSE,
- A déclarer toute suspicion de maladie suivante :
                     o Loque Américaine (putréfaction du couvain),
                     o Aethina Tumida, autrement appelé petit coléoptère des ruches,
                     o Tropilaelaps spp.

Il s’engage à accepter les visites régulières du Technicien Sanitaire Apicole du GDS.
La visite du technicien porte sur un pourcentage des ruches détenues, avec un nombre minimum et un maximum (exemple : 10% des ruches avec un minimum de 5 et un maximum de 20).

A l’issue de la visite initiale, le technicien, en fonction de ses constats, pourra :
- «Charter » l’apiculteur sans remarques,
- «Charter » l’apiculteur sous réserve de mise en oeuvre d’un ensemble de demandes,
- Demander certaines améliorations, et ne pas charter l’apiculteur.

En cas de vente d’essaims, l’apiculteur charté s’engage :

- A ne vendre que des essaims ne provenant pas de zones concernées par un APDI,
- A ne vendre que des ruches comportant un minimum de 3 « beaux » cadres de couvain (au format équivalent à 3 cadres DADANT) et 2 de miel,
- A ne vendre que des ruches comportant une reine de moins d’un an, élevée par l’apiculteur, et marquée selon le code international des couleurs,
- A indiquer la race si elle est connue (il y aura une plus-value pour les reines noires locales, le contrôle se faisant par biométrie),
- Le jour de la vente, à présenter le registre d’élevage à l’acheteur, à réaliser le transvasement ou la visite devant lui, et à lui montrer la reine.

En cas de questions supplémentaires, vous pouvez contacter Mr Pascal Picant ou Mme Madelaine Emilie TSA au GDS 14.au 02.31.44.86.87 ou par mail edit f2