Le virus Schmallenberg ou SBV

Ce nouveau virus a été mis en évidence à Schmallenberg par des chercheurs Allemands en Novembre 2011.

Le Schmallenberg fait partie d’une famille de virus qui pour la première fois est mis en cause en Europe, alors qu’elle existait déjà en Afrique, Asie, Australie et en Israël.

Contrairement à d’autres virus de cette famille le virus Schmallenberg   ne semble pas toucher l’homme.

Symptômes

D’après les observations faites à partir d’août 2011, le virus Schmallenberg provoquerait chez les ruminants adultes:

puce 1de la fièvre,

puce 1des diarrhées,

puce 1des avortements.

Et chez les nouveaux nés:

puce 1des malformations congénitales* (*présentes à la naissance),

puce 1des troubles neurologiques,

puce 1de la mortinatalité.

Schmallenberg

(source photo: laboratoire Frank Duncombe)

Transmission:

Ce virus pourrait être transmis par les culicoïdes (moucherons piqueurs). Les moustiques et les tiques seraient aussi impliqués.

Diagnostic:

Les laboratoires departementaux sont maintenant équipés pour diagnostiquer le virus Schmallenberg par sérologie, cette méthode est à privilégier dans le cadre de la surveillance de la maladie. Les prélèvements d'encéphale ne sont donc plus nécessaires.

 

La découverte d'avortons, de nouveaux nés malformés ou de nouveaux nés présentant des troubles neurologiques, doit inciter l'éleveur à contacter son vétérinaire sanitaire.

  

pdfFiche GDS France: le virus Schmallenberg.

pdfFiche questions, réponses DGAL