La certification IBR

La lutte contre l'IBR est rendue obligatoire par l'arrêté ministériel du 27 novembre 2006.

Acquisition et maintien

Appellation

Acquisition

Maintien

Autres conditions

A (cheptel indemne)

   

Elevage laitier

4 analyses négatives de suite de lait de grand mélange espacées chacune de 6 mois.

La recherche des anticorps est effectuée sur un échantillon du lait de tank.

Analyses sur lait de tank, réalisées tous les 6 mois, toujours négatives.

Aucune vaccination contre l’IBR.

Elevage allaitant

2 analyses sérologiques négatives de suite espacées de 3 à 15 mois.

1 analyse sérologique négative par an.

Aucune vaccination contre l’IBR.

B (cheptel contrôlé)

   

Elevage laitier

-1 sérologie de mélange des bovins de plus de 12 mois non connus positifs

et

-1 sérologie de mélange des bovins de plus de 24 mois non connus positifs.

Elles doivent être espacées de 3 à 15 mois.

2 laits de grand mélange négatifs espacés de 6 mois.

Vaccination :

-des bovins positifs de + de 48 mois,

- entretenue par les rappels nécessaires,

-certifiée par le vétérinaire,

-interdite sur les bovins de moins de 48 mois.

 

Elevage allaitant

-1 sérologie de mélange des bovins de plus de 12 mois non connus positifs

et

-1 sérologie de mélange des bovins de plus de 24 mois non connus positifs.

Elles doivent être espacées de 3 à 15 mois.

1 sérologie de mélange sur les animaux, non positifs, de plus de 12 mois, par an.

Vaccination :

-des bovins positifs de + de 48 mois,

- entretenue par les rappels nécessaires,

-certifiée par le vétérinaire,

-interdite sur les bovins de moins de 48 mois.

Sans appellation

  

 

Avec bovins positifs

  

Toute exploitation où est détenu au moins un animal connu positif à l’IBR doit faire contrôler tous les bovins de 12 mois et plus par prise de sang annuelle.

 

Sans bovins positifs

  

Toute exploitation doit faire dépister l’IBR dans son cheptel y compris ceux ne détenant que des mâles.

Tout les 6 mois sur le lait pour les troupeaux laitiers.

Par prise de sang sur tous les bovins âgés de 24 mois et plus non laitier.

 

A l'achat:

Voir le guide d'achat du bovin →

Devenir des bovins positifs:

  • Tout animal positif ne peut être vendu qu'à l'abattoir ou à un atelier dérogataire,

  • Toute personne commercialisant un animal connu positif engage ses responsabilités civile et pénale,

  • Tout animal connu positif à l'IBR, s'il n'est pas vendu à la boucherie dans le mois qui suit le résultat positif, doit être vacciné contre l'IBR.

  • Les veaux de moins de 8 mois nés de mères infectées et/ou vaccinées ne peuvent être vendus pour l'élevage sans avoir fait l'objet d'un examen sérologique individuel moins de 2 mois avant la vente. A défaut, ils ne peuvent être vendus qu'à destination d'atelier d'engraissement (rayer la mention).

Bilan de la certification au 31/12/2014

Sur les 4 272 cheptels du Calvados :

  • 3466 cheptels A «indemnes en IBR»

  • 4 cheptels B «contrôlés en IBR»

  • 125 cheptels EA «en cours d’acquisition A»

EN 2014, le département du Calvados à 84 % de cheptels engagés dans une démarche de certification IBR.

Le taux de cheptels certifiés est de 87 % en 2014.

PREVALENCE DEs CHEPTELS POSITIFS EN 2013/2014

 Pour plus de renseignements, contactez votre GDS au 02.31.44.86.87 ou par mail