LA FIEVRE APHTEUSE (FA)

La fièvre aphteuse est une maladie réglementée de la liste A de l’O.I.E.

C’est une maladie grave, très contagieuse aux répercussions économiques importante.

Quelle est la cause de la maladie ?

 La FA est causée par un virus de genre aphtovirus, qui affecte tous les ruminants et porcins. Ce virus résiste bien dans le milieu extérieur.

Comment se contaminent mes animaux ?fa1

Les animaux se contaminent par voie aérienne, puis excrètent le virus à leur tour. Toutes les secrétions sont contaminées. Le porc est de loin l’espèce qui expire les plus de virus sous forme d’aérosol (l’équivalent de 400 millions de doses infectantes par jour et par individu). Les porcheries infectées jouent un rôle essentiel dans la dissémination du virus par voie aérienne dans les régions où sévit une épidémie.                                                                              

Quels sont les symptômes ?

fac Après une incubation de 2 à 8 jours, l’épidémie débute généralement par des mortalités aigües sur un ou plusieurs groupes de porcelets. 24 heures plus tard se sont 70 à 100% des animaux qui sont touchés.

La maladie se caractérise par de la fièvre (2 à 3 jours), de l’abattement, des boiteries et l’apparition de vésicules (aphtes) au niveau des onglons et de la bouche. Après 72 heures on constate une rupture des vésicules laissant apparaître des ulcères rouges vifs (photo ci-contre). La cicatrisation se fait en 1 une semaine.

Quels sont les risques pour moi, pour les consommateurs ?

La fièvre aphteuse n’est pas transmissible à l’homme.

Quels sont les traitements ?

La France est inscrite sur la liste des membres reconnus indemnes de fièvre aphteuse sans vaccination. La vaccination est interdite. En cas de suspicion il convient de prévenir rapidement votre vétérinaire afin d’établir un diagnostic, et de limiter la diffusion des animaux dans l’attente des résultats d’analyses.

Quelles mesures sanitaires(puis-je) mettre en place ?

Il est essentiel de respecter les mesures de protection sanitaire et les règles de biosécurité efficaces pour empêcher l’introduction et la propagation des virus.

 dangerEn cas de mise en évidence de la Fièvre Aphteuse dans un élevage, la réglementation en vigueur prévoit un assainissement de l'atelier par abattage total du cheptel ; mesures de désinfection et respect d'un vide sanitaire avant repeuplement.

 

Seuls les éleveurs adhérents au GDS et à jour de cotisations peuvent prétendre bénéficier d’une indemnisation

par le Fond National de Mutualisation Sanitaire mis en place en 1992 par les GDS.